Le cyclocross, du plaisir avant tout
Le cyclocross, du plaisir avant tout

TORTOUR CYCLOCROSS 2017 – Le résumé

photos: ©alphafoto.com Texte:cxfrance le 18/02/2017   

Tortour Cyclocross, 2e édition

Le Tortour Cyclocross est en fait le premier cyclocross longue durée par étapes sur plusieurs jours. C'est un évènement à la fois unique et international puisque cette année encore, du 10 au 12 février, se sont réunis à Glattfelden près de Zürich, 140 athlètes de 15 nations différentes.

180 kilomètres en 3 jours

Le Tortour c'est du cyclocross et des kilomètres. En ce sens, c'est très proche du gravel, l'esprit de compétition en plus. 

Quand on parle de kilomètres, c'est : 

- Un prologue de 23 km le vendredi

- Une étape de 80 kilomètres le samedi

- Une étape de 73 kilomètres le dimanche. 

Au total, c'est 180km pour un dénivelé positif de 2500mètres. 

De quoi bien dormir avant de reprendre le boulot le lundi... 

Du vrai bon cyclocross en mode XXL

Le parcours est digne d'un vrai cyclocross avec des portages de vélo, des escaliers, de la boue et de belles descentes.

Il fait également la part belle aux chemins de type gravel. 

Autre point important, le Tortour a lieu pendant la saison de cyclocross.

A ce titre c'est donc une vrai épreuve de cyclocross, ouverte à la fois aux gravels et aux vtt. 

Victoire de Simon Zahner

Au niveau résultat, c'est le pro Simon Zahner qui l'emporte devant un autre pro, Marcel Wildhaber, tous les deux suisses.

Avec la retraite annoncée de Julien Taramarcaz, le meilleur crossman suisse cette saison, on espère le retrouver sur cette nouvelle épreuve incontournable l'année prochaine. 

Prochain rendez-vous, Gstaad en juin 2018

Compte tenu des conditions climatiques d'un mois de février en Suisse, l'épreuve a été rendu encore plus difficle par le froid. L'année prochaine, les conditions risquent d'être différente puisque l'épreuve aura lieu au mois de juin.

Au niveau du parcours, cela risque de grimper, l'épreuve ayant lieu à Gstaad, prestigieuse station de ski de 1050 mètres d'altitude.

Amis Français, à vous jouer. 

 

Retrouvez toutes les photos sur le site web de l'évènement, http://tortour.com/

Ainsi que les meilleurs moments en video ici : 

Tous aux Championnats du Monde !!

Photos: ©radsportphoto.net/Steffen Müssiggang/ Texte:cxfrance le 21/01/2016   

Championnats du Monde UCI de Cyclocross 2017

Les 28 et 29 janvier 2017 à Belvaux (Luxembourg).

Pourquoi y aller ?

D'abord parce que c'est presque chez nous. En effet, Belvaux (Bieles en luxembourgeois) se trouve à quelques kilomètres de la frontière française entre Thionville et Longwy (LOR). 

Ensuite, parce que c'est également près de la frontière belge. Et chez les Elites Hommes sur les 20 dernières années, les Belges ont remporté 40 des 60 médailles distribuées. Soit 2/3 des breloques. 

Donc les Belges connaissent le cyclocross. Ca se voit et ça s'entend. En particulier quand l'un des leurs est en tête. 

Les forces en présence

Des Belges (à 99 % des flamands), il y en aura. Mais pas qu'eux. Car si le Championnat Elites Hommes se déroule de la même manière que s'est passée cette saison deux hommes devraient sortir du lot, l'un, Wout Van Aert, est belge et l'autre, Matthieu Van der Poel, oh sacrilège !, est néerlandais. 

A noter pour la petite histoire que le grand-père de Mathieu est français, et immensément connu dans le monde du cyclisme tricolore puisqu'il s'agit de Raymond Poulidor. Cocorico ! 

Soutenir les Français

En voisins, les représentants Français sauront se montrer généreux dans l'effort et aux avant-postes. Derrière le nouveau champion de France Clément Venturini (Cofidis) actuellement 11e de la Coupe du Monde et dans l'ordre des Championnats de France début janvier 2017, on retrouvera John Gadret, Alois Falenta, Victor Koretzky, Francis Mourey, Steve Chainel et Mathieu Boulo.

Chez les élites Dames, La néerlandaise Marianne Vos fait un peu figure d'épouvantail depuis son retour après 2 ans d'absence dans la discipline. Mais les Françaises, un peu comme chez les hommes, ont une bonne carte d'outsider à jouer. Surtout que Caroline Manni, championne de France cette année, lédaillée de bronze aux Championnats du monde l'année dernière, est actuellement 4e de la Coupe de Monde UCI. Lucie Chainel la régionale et Marlène Petit, en forme en ce moment, auront à coeur de bien figurer.

Place à la jeunesse chez les Espoirs Femmes, avec Hélène Clauzel, notre principale chance de titre, médaillée de Bronze aux France Elites et vice-championne d'Europe Espoirs. Elle sera accompagnée du podium des championnats de France Juniors, Jade Wiel, Maina Galand (toutes les deux 18 ans) et Evita Muzic (19 ans).

Chez les Espoirs Hommes, la course risque d'être très ouverte. Le champion de France Tony Periou a une très belle carte à jouer, ainsi que Clément Russo, Eddy Fine et les jumeaux Joshua et Lucas Dubau, tous les 5 ayant terminé dans les 15 premiers des championnats d'Europe en octobre dernier. 

Dans la course junior Hommes, les Français avaient marqué les Championnats d'Europe 2017 en étant 6 aux 10 premières places. Maxime Bonsergent (6e), Antoine Benoist (4e), Nicolas Guillemin (2e) , Jeremy Montauban (8e) et Erwann Kerraud (10e), dans cet ordre aux Championnats de France auront néanmoins la corvée difficile face au phénomène britannique, Tom Pidcok.

Comme souvent dans le cylocross, les conditions climatiques risquent de jouer un rôle important en faveur des uns et des autres. Le parcours situé en parc et donc roulant, présente également des dénivelés assez importants qui devraient avantager les coureurs longilignes.

Rendez-vous donc le week end du 28 et 29 janvier pour le dénouement.

Nous rejoindre

Que vous soyez un adepte de la discipline ou que vous voudriez vous lancer, rejoignez la communauté du cyclocross. 

A la cool, sans contraintes, venez vous lancer des défis avec nous lors de nos rencontres ou participer aux compétitions officieles sous nos couleurs.

Nous sommes une association qui a pour but le développement de cette discipline en France. 

C'est en regardant l'évolution de ce sport aux Etats Unis, qui prend la forme d'évènements festifs et décalés, que l'envie nous est venue de moderniser ce sport tout en conserver sa culture d'origine.

C'est donc adapter une discipline traditionnellle et culturellement forte, à une pratique moderne et résolument tournée vers le plaisir. 

Notre association revendique haut et fort les valeurs traditionnelles du cyclocross : la bière, les frites et la boue ! 

Notre association privilégie davantage le côté festif, le partage, les valeurs humaines plutôt que la compétition pure, le résultat. 

Ce qui compte c'est passer un bon moment ensemble. Et l'envie de se retrouver. 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Cxfrance Cyclocross France 2017 - tous droits réservés